Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Lectures de Mortimer

Ce blog va parler de mes lectures BD, de certaines sorties et il y aura aussi de belles illustrations

Deadwood Dick # 1

Les éditions Paquet habituées à sortir des séries à base d'objet à moteur se lance dans un western avec cette série en trois gros tomes adapté d'une oeuvre de Joe R Lansdale (Jonah Hex) par Michele Masiero au scénario pour ce premier tome ainsi que Corrado Mastantuono aux dessins pour ce premier volume. 
 

Joe R Lansdale est un écrivain Texan habitués au polar assez noir ce passant majoritairement dans l'Est du Texas et aussi assez connu pour sa série Collins et Harp. Du polar déjanté très agréable à lire. 

Pour en revenir à Deadwood Dick c'est inspiré par Nat Love mais très romancé comme le dis lui même l'auteur lors d'un entretien dans les bonus finaux de la BD. D'ailleurs cet entretien est instructif agrémenté de dessin et de photo.

Donc cet oeuvre est adapté pour ce volume par Michele Masiero que je ne connaissais pas. C'est un directeur éditorial pour Bonelli et il a beaucoup écrit pour Mister No et aussi dans un autre style pour le dessinateur érotique Roberto Baldazzini.

Quant à Corrado Mastantuono il est connu en France grâce aux Humanos pour la trilogie Elias le Maudit. Une série fantasy très sympa. Mais il a surtout eu droit à pas mal de Tex sorti chez Clair de Lune et l'un chez Black and White. Il a été aussi publié chez Mosquito pour deux anciennes séries plus SF Humour. 

Alors Deadwook Dick est un personnage truculent, menteur, souriant et qui n'hésite pas à aller à la castagne. Le récit commence par un combat contre un indien avec une sorte de voix off. Cette voix est celle de Dick et pour en revenir à ce combat il va nous raconter la genèse de cette histoire. Où tout commence dans un patelin. Il est poursuivis par des blancs qui l'accuse d'avoir violé la soeur de l'un deux. Il va arriver à s'enfuir et rencontré un autre noir du nom de Cullen ancien majordome. Ils vont s'engager dans les Buffalo Soldiers et là l'aventure commence.

Et je dois dire que c'est une bonne histoire mêlant action, violence, humour et moment de tension avec brio. Réhaussé par le magnifique trait de Corrado Mastantuono.

C'est donc un premier volume sur trois qui lance bien les hostilités et nous donne un western qui sort des sentiers battus. A vraiment découvrir pour tout amateur du genre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article