Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Lectures de Mortimer

Ce blog va parler de mes lectures BD, de certaines sorties et il y aura aussi de belles illustrations

Nick Fury

Aujourd'hui un article sur le légendaire Colonel du SHIELD et plus particulièrement sur l'année 1967 et 1968 avec des histoires écrites majoritairement par Stan Lee même si Roy Thomas et Archie Goodwin y mettent le grain de sel. Au dessin c'est principalement Jim Steranko. Mais trois histoires sont dessinées par Frank Springer.

Nick Fury a été crée en 1963 par le duo fou Stan Lee et Jack Kirby et est un militaire chevronné qui a combattu les nazis avec les howling Commandos et notamment Van Strucker l'ennemi mortel de Fury. Après il dirige le SHIELD et ne rechigne pas à passer à l'action. Il est même épaulé par son fidèle ami Dum Dum Dugan.

Dans cet intégral, il est dessiné par le grand Jim Steranko.

Jim est né en 1938 et vit toujours. En dehors de son excellent travail sur Nick Fury il a travaillé un peu sur Captain America et les Fantastic Four entre autre chose. 

Donc cet intégral 67/68 regroupe 23 numéros dont 20 dessinés par Jim Steranko. L'album débute par une histoire se passant dans le vaisseau du SHIELD où une taupe c'est infiltrés. C'est une histoire rythmées et qui introduit les personnage de la Comtesse Valentina Allegra de Fontaine et Jimmy Woo. 

Mais c'est surtout la suite qui m'a beaucoup plus avec une histoire où le SHIELD et Fury combatte la Griffe Jaune. Un vilain que je ne connaissais pas et qui m'a rappelé Fu Manchu. De plus la toute fin est vraiment inattendue et m'a bien fait sourire. Un réel tour de force de la part de Stan Lee.

Ce personnage a eu plusieurs vie mais sa création de départ est grâce à Al Feldstein et Joe Maneely dans Yellow Claw 1. Et dans cette série il y a vraiment un air de Fu Manchu.

De plus dans ce combat contre la Griffe Jaune, Fury est épaulé par Captain America ainsi que Reed Richards et La Chose ce qui donne quelques bonnes scènes d'action et de dialogues savoureux.

Ensuite il y a une histoire avec un autre vilain que je ne connaissais pas qui est le Scorpion qui reviendra une seconde fois dans cet intégral. Un vilain ayant un côté extra terrestre mais dont on ne connait rien et surtout qui cherche à se venger de Nick Fury mais nous ne saurons pas qui il est car il disparait dans la mer. Il est soi disant noyé mais à mon avis il n'est pas mort. Et je pense que c'est Jimmy Woo mais ce n'est qu'une supposition. En effet ce dernier à jurer de se venger suite à une fin tragique ayant eu lieux contre la Griffe Jaune. 

Il y a également l'appartition d'un autre vilain Centurius une sorte de mégalomane à la James Bond qui a crée de toute pièce une île avec des dinosaures.  C'est très kitch comme histoire mais comme souvent bien rythmés et il y a des doubles pages très jolies à regardées.

Pour finir il y a une histoire en deux numéros se passant en Ecosse. Fury s'y trouve car un ancien de l'armée lui a demandé de venir l'aider car il y a des phénomènes étrange qui se passe dans son château. Il y a une ambiance gothique bien sympathique mais avec une logique bien dans la réalité. Mais ce qui m'a beaucoup plus c'est le travail d'ambiance de Jim Steranko. Et aussi le fait que cette histoire tranche un peu avec le reste. Ce qui donne une petite bouffée d'oxygène. 

Pour finir je vais vous parler des histoires dessinées par Frank Springer vétéran du comics également né en 1929. 

Avec Roy Thomas ils nous narrent l'arrivée de Nick Fury à la tête du SHIELD. C'est très sympa mais niveau dessins je crois que l'encrage trop épais rende les personnages trapu ce qui m'a gâché la lecture. Car cela tranche radicalement avec le trait élégant de Jim Steranko.

Par contre l'histoire écrite par Archie Goodwin où Fury traque des trafiquants de drogue est en plus d'être agréable à lire est très bien dessinés avec des planches un brin psychédéliques super jolies. 

Après je ne sais pas si c'est Frank Springer qui s'encrait lui même car pas indiqué sur les crédits. Mais si c'est le cas il c'est amélioré pour cette seconde histoire ou le trait est plus délicat et rend un meilleur rendu à mon goût.

En conclusion c'est un intégral réussi plein de rebondissements avec une nette préférence pour les passages avec la Griffe Jaune.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article