Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Lectures de Mortimer

Ce blog va parler de mes lectures BD, de certaines sorties et il y aura aussi de belles illustrations

Manos Kelly

Aujourd'hui je vais vous parler d'une série western pas tellement connue du nom de Manos Kelly. C'est scénarisé et dessiné par Antonio Hernandez Palacios.

C'est une série qui a été publié mi 70 et le dernier tome en 1980. Elle a été réuni en intégral par les Editions Le Long Bec en 2016. C'est un bel album grand format avec une couverture soignée et des bonus intéressant. Le plus notable étant la guerre des Cayuses récit inédit en français.

Auparavant, ces histoires ont été publié chez les éditions Aventures et Voyages pour les deux premiers tomes avant de migrer pour les Humanoïdes Associés.

Ces histoires ce passent avant les années 1850 on est donc au début de la conquête de l'Ouest et les Indiens sont majoritaires dans les plaines de l'Ouest. Et Manos Kelly va s'en rendre compte rapidement et sympathisés en plus d'un compatriote espagnol d'un chef indien de la tribu des Zunis. En effet Kelly est de part sa mère espagnol et de part son père irlandais. Il en a d'ailleurs le côté têtu. 

La première histoire nous parle du passé de Kelly dont le père est mort à Alamo. C'est un passage en noir et blanc d'ailleurs ce qui m'a surpris au début. Mais m'a laissé bouche bée car Palacios en noir et blanc ça en jette.

Ce que j'ai bien aimé dans ces histoires c'est le côté historique car l'auteur c'est beaucoup documenté sur les tribus indiennes notamment. Tout est crédible et l'auteur convoque même des indiens célèbre comme Mangas Coloradas. 

Mais surtout le rythme car il se passe énormément de choses. Des attaques indiennes, un méchant qui deviendra la némésis de Kelly et qui porte bien son nom, de la recherche d'or, des trahisons, une jolie indienne, de la bagarre et des fusillades mémorables. 

De plus les personnages sont travaillés et donne du relief à ces histoires classiques. 

Ce que j'aime bien aussi même c'est le travail de la couleur. En effet Palacios joue beaucoup avec notamment lors de retour en arrière ce qui donne du dynamisme à l'histoire malgré un côté récitatif par moment. 

En tout cas ce qui est dommage c'est que cette série n'a pas de fin. Mais mise à part ce côté frustrant je vous la conseille fortement car c'est du très bon western. Il y a même une touche d'originalité car les deux dernières histoires se passent en Californie ce qui est tout même assez rare dans les western.

Et puis les Editions du Long Bec ont fait un excellent boulot avec des bonus intéressant notamment sur les coutumes indiennes.

En conclusion, un western à lire absolument et qui j'espère est trouvable facilement.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article